Mon expérience

 

S’aider soi-même

Aider, c’est aussi penser à soi.

C’est s’accorder le temps de faire ce que vous envisagez comme nécessaire.

Eviter de craquer et DELEGUER.

Bien sur, la personne importante pour le malade, C'EST VOUS.

Donnez-vous la chance de continuer à être un exemple.

Laissez quelqu’un s’occuper de lui et réapprenez à vous occuper de vous.

SATISFAITES vos envies et laissez-le finir par vous dire cela :

Mon Amour,

Je suis aphasique ; C’est un fait.

Et même si j’ai récupéré de façon fulgurante, ma voix est toujours là pour me trahir.

Mais, (et je sais que tu n’aimes pas que j’emploie cette interjection) tout ce que j’ai eu la chance d’accomplir,

tout ce que j’ai pu faire,

que ce soit remarcher,

reparler suffisamment pour que tu me comprennes

re "bouger",

être de nouveau aussi « ennuyeuse » que la pluie (en bref)

c’est UNIQUEMENT pour Toi.

Merci de m’accompagner dans mon projet.

Merci de concevoir qu’il est nécessaire pour moi de le concrétiser à Bordeaux.

Merci de m’aimer suffisamment pour me faire pousser des ailes.

 

                                                                                     Béatrice de CABROL

Comment nous joindre

aidantsaides33@gmail.com

Téléphone : 06 61 98 53 48 06 61 98 53 48

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute notre actualité

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Aidants Aidés 33